Blog

Accueil >> News & Blog >> Affrètement Avions >> Skylark bat son propre record avec 11 affrètements en simultané

Skylark bat son propre record avec 11 affrètements en simultané

Au cours du mois d’octobre 2021, les équipes de Skylark Aviation Expert spécialisées en affrètement d’avions pour l’industrie du MICE ont organisé le déplacement d’un groupe de près de 3 000 personnes se rendant à un séminaire d’entreprise se tenant au Moyen-Orient. Pour cela, des solutions de location d’avion ont été mises en œuvre pour assurer le transport rapide et efficace depuis toute la France, la Suisse et la Belgique.

LE CONSEIL EN AFFRÈTEMENT D’AVION

L’affréteur est une société dont le siège se situe en France et désireuse de célébrer ses performances commerciales et ses bons résultats financiers en organisant un événement de grande ampleur à Jérusalem. Les participants sont des salariés et des partenaires situés dans la France entière mais aussi en Europe.

Dans le cadre de ses activités de courtier en affrètement d’avion, les équipes de Skylark Aviation Expert ont été mandatées pour élaborer un plan de transport aérien en ayant notamment recours à des solutions de location d’avions avec équipage, maintenance et assurance et tous les services entourant leur mise en œuvre. On parle alors d’affrètement.

LE BESOIN DE TRANSPORT

Le cahier des charges prévoyait le transport de 2 600 personnes en vol spécial depuis Lyon Saint Exupéry, Bordeaux Mérignac, Marseille Provence, Nantes-Atlantique et Paris Roissy Charles de Gaulles (Paris CDG). Compte tenu de la courte durée du séjour et de la richesse du programme de l’événement, l’organisateur avait besoin d’une arrivée cadencée des vols. C’est ainsi que dans un laps d’à peine deux heures tous les groupes devaient se poser à destination avant d’être acheminés par voie terrestre jusqu’au lieu principale du congrès où se tenait la majeure partie des festivités. Pour les vols retours, la même exigence en termes d’heure de départ des vols était requise.

Il fallait d’autre part que tous les vols soient sans-escale pour respecter la double contrainte du planning du séminaire et le respect du budget transport aérien. En effet, une escale sur un avion de ligne gros porteur coûte cher : consommation de kérosène pendant la phase de montée, redevances aéroportuaires, assistance au sol de l’avion, prise en charge des passagers… D’autre part, une escale ajoutait du temps de service pour les personnels navigants et provoquait un repos compensatoire plus important, l’immobilisation de l’avion étant à la charge de l’affréteur. Tout cela en offrant une expérience de voyage dégradée pour les passagers puisqu’ils auraient eu à subir un temps de voyage plus long. Pourtant, la question de l’escale était bien posée, non pas pour des questions de rayon d’action des avions mais en raison d’exigences du pays de destination qui prévoient que tous les aéroports de provenance aient, au préalable, été audités par les autorités compétentes. Ces mesures de sureté étaient applicables pour la plupart des aéroports des régions françaises.

Après élaboration des différentes alternatives éligibles, nos équipes ont mis en perspective leur impact financier et les contraintes en termes de confort qu’elles imposaient aux passagers. La solution de planifier des vols avec escale était la plus simple mais elle provoquait un dépassement du budget transport aérien et une dégradation notable de l’expérience de voyage. Il fut ainsi privilégié la mise en place d’un protocole de sureté spécifique des aéroports concernés.

Les consultants de Skylark Aviation Expert spécialisés dans la mise en place de solutions de vol privé sur-mesure pour les entreprises ont ainsi dû prendre en considération tous ces paramètres. A cela est venu s’ajouter les contraintes des autres parties-prenantes :

  • Horaires d’ouverture des aéroports desservis,
  • capacité d’accueil des installations aéroportuaires,
  • temps de travail des personnels navigants des compagnies aériennes,
  • stationnement des avions à destination,
  • maintenance en ligne des avions pendant l’escale,
  • synchronisation et traitement des vols par le contrôle du trafic aérien,
  • exigences en termes sanitaires pour les passagers et les membres de l’organisation,
  • conformité des différents intervenants avec les mesures de sureté,
  • et bien entendu les attentes du client et de l’agence événementielle organisatrice.

LA PRÉCONISATION

Un grand nombre de combinaisons ont été proposées et exposées à l’affréteur. Elles prévoyaient toutes un mix entre les passagers transportés à bord de avions privatisés et des billets réservés sur des vols réguliers, déjà existants. Certaines des options mettaient en avant la qualité du confort à bord (présence d’une classe affaires ou sièges munis d’écran par exemple) alors que d’autres privilégiaient la fiabilité grâce à la mise en œuvre d’avions de plus grande taille en plus petit nombre. Cela limitait le risque d’aléas opérationnels (problème dans l’obtention des autorisations, slots départ ou arrivée, problèmes techniques…) bien que cela détériorait la souplesse d’organisation pour le client qui était moins en mesure de faire coïncider au plus juste les besoins de transport avec la capacité des vols privatifs déployés.

LA REALISATION DES VOLS

L’aboutissement du travail des courtiers en affrètement de Skylark Aviation Expert a été une solution qui permettait d’acheminer tous les passagers sur place, en vols directs, dans des délais les plus courts possibles et dans le respect du budget.

« Une solution de location de jet privé … pour près de 3000 passagers. »

La solution finalement retenue prévoyait la location de 11 avions gros porteurs affrétés auprès de plusieurs compagnies françaises, européennes et israéliennes. Grâce à un panel d’avions dont la capacité allait de 171 à 376 sièges, cela offrait au client affréteur une souplesse de programmation unique permettant de placer les avions selon l’évolution de la liste des passagers.

Jusqu’à quelques jours du départ, nous avons été en mesure d’ajuster les capacités de vols en fonction du nombre d’inscrits depuis chaque aéroport. 97.4% des passagers ont vu leur souhait d’aéroport de départ satisfait alors que le nombre de sièges vides s’est finalement limité aux « no-show » de dernière minute.

Pour en savoir plus sur nos solutions de location d’avion pour les entreprises, cliquer ici.